Légende
  • Halogènes
  • Métaux alcalino-terreux
  • Actinides
  • Gaz nobles
  • Métaux de transition
  • Autres
  • Métaux alcalins
  • Lanthanides
6
C
Carbone
17
Cl
Chlore
1
H
Hydrogène
Produit organique

Données physico-chimiques

Données atomiques

Formule Géométrie : tétraédrique Nom UICPA Masse molaire Moment dipolaire
CH2Cl2 Dichlorométhane 84,93 g.mol-1 1,14 D

Données physiques

Masse volumique Température de fusion Température d’ébullition Température critique Pression critique Température d’auto-inflammation Limites d’explosivité dans l’air Solubilité dans l’eau
liquide, 20°C, 101,3 kPa : 1,33 g.cm-3 -95,1°C 40,1°C 236,85°C  6 300 kPa 556°C entre 12 et 25 % en volume à 25°C :  17,5 g/L

Données de prévention des risques

Valeur limite d’exposition Valeur moyenne d’exposition
ppm mg/m3 ppm mg/m3
100 356 50 178

Données industrielles

Voir également le produit solvants chlorés.

Fabrication industrielle

Voir le produit solvants chlorés.

Le chlorure de méthylène étant susceptible de se décomposer au dessus de 120°C, en chlorure d’hydrogène, phosgène…, des stabilisants (éthanol, méthanol, cyclohexane, composés phénoliques, amines, oxyde de propylène…), à des teneurs inférieures à 1 % peuvent être ajoutés.

Productions

En 2010, la production mondiale était de 814 000 t dans 26 unités de production.

Dans l’Union européenne, en 2022, la production de chlorure de méthylène est de 127 200 t dont 71 118 t en Allemagne, 33 350 t en France, 21 033 t en Italie, 2 554 t en Espagne, en 2021.

Commerce international : en 2022.

Principaux pays exportateurs sur un total de 448 101 t, en 2019.

en tonnes
Chine 157 201 Taipei chinois 17 380
Allemagne 62 321 Russie, en 2021 14 699
États-Unis 39 182 Japon 12 045
France 31 514 Singapour, en 2021 4 307
Corée du Sud 18 576 Italie 4 290

Source : ITC

Les exportations chinoises sont destinées à 9 % à la Turquie, 9 % à la Corée du Sud, 7 % au Brésil.

Principaux pays importateurs :

en tonnes
Inde, en 2021 89 521 Corée du Sud 12 142
Turquie 32 395 Nigeria, en 2021 12 136
Brésil 17 224 Thaïlande 11 128
Indonésie 14 036 Royaume Uni 10 449
Italie 13 776 Iran, en 2021 8 522

Source : ITC

Les importations indiennes proviennent à 57 % de Chine, 12 % des Pays Bas, 11 % du Japon, 5 % de Belgique.

Principaux producteurs : voir le produit solvants chlorés.

Situation française

Productions : en 2022 : 33 350 t.

Producteurs :

  • Inovyn à Tavaux (39), avec une production de chlorure de méthylène, chloroforme et perchloréthylène de 70 000 t/an.
  • KemOne produit l’ensemble des chlorométhanes à Lavéra (13), avec une capacité de production de 130 000 t/an.

Commerce extérieur : en 2022.

  • Exportations : 31 514 t vers l’Espagne à 25 %, l’Italie à 16 %, le Royaume Uni à 13 %, la Belgique à 6 %.
  • Importations : 4 090 t des Pays Bas à 50 %, d’Allemagne à 24 %, de Belgique à 6 %.

Utilisations

Consommations : répartition de la consommation, en 2018.

Asie du Nord-Est 57 % États-Unis 7 %
Sous-contient indien 11 % Sud-Est asiatique 5 %
Europe de l’Ouest 9 % Moyen-Orient 4 %

Source : IHS Markit

En 2015, la consommation des États-Unis est de 119 737 t.

Secteurs d’utilisation : principalement comme solvant, dans le décapage des peintures et en pharmacie, car il dissout de très nombreuses substances et s’évapore très rapidement.

  • Il permet le dégraissage, à chaud, des métaux. Au Japon, après l’interdiction du trichloro-1,1,1 éthane concerné par le Protocole de Montréal pour la protection de la couche d’ozone, il a été remplacé dans cette application par le chlorure de méthylène.
  • Il est utilisé, comme solvant, dans la fabrication des colles, vernis, films, produits pharmaceutiques.
  • Il est employé comme solvant de la caféine, la solubilité de cette dernière étant à température ambiante de 140 mg/mL.
  • Utilisé également comme agent d’expansion des mousses souples de polyuréthane.
  • Utilisé pour la fabrication du HFC-32 destiné à se substituer, en réfrigération, au HCFC-22.
  • Fabrication de fibres et de films de triacétate de cellulose.

Recyclage et élimination

Voir le produit solvants chlorés.

Toxicité et protection de l’environnement

La principale voie d’introduction du chlorure de méthylène chez l’homme est la voie respiratoire avec, comme cible principale, le système nerveux central, le foie et les poumons. Il est métabolisé en monoxyde et dioxyde de carbone, une intoxication pouvant être liée au monoxyde de carbone.
Le Centre International de Recherche sur le Cancer l’a classé en catégorie 2B, substance susceptible de provoquer un cancer.

L’Union européenne a, depuis décembre 2010, interdit son utilisation, par les consommateurs, dans les décapants pour peintures. L’Agence de protection de l’environnement des États-Unis a décidé son interdiction comme décapant de peintures pour usage grand public, à compter du 24 novembre 2019.

Le chlorure de méthylène n’est pas concerné par le Protocole de Montréal pour la protection de la couche d’ozone car, dans l’atmosphère, il est rapidement dégradé à la lumière, sa demie-vie étant inférieure à 6 mois.

Bibliographie

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus..