Légende
  • Halogènes
  • Métaux alcalino-terreux
  • Actinides
  • Gaz nobles
  • Métaux de transition
  • Autres
  • Métaux alcalins
  • Lanthanides
6
C
Carbone
17
Cl
Chlore
1
H
Hydrogène
Produit organique

Données physico-chimiques

Données atomiques

Formule Géométrie : tétraédrique Nom UICPA Masse molaire Moment dipolaire
CHCl3 Trichlorométhane 119,38 g.mol-1 1,15 D

Données physiques

Masse volumique Température de fusion Température d’ébullition Température critique Pression critique Solubilité dans l’eau
liquide, 25°C, 101,3 kPa : 1,49 g.cm-3 -63,5°C 61,2°C 263,25°C  5 370 kPa à 20°C :  8,09 g/L

Données de prévention des risques

Valeur limite moyenne d’exposition
ppm mg/m3
2 10

Données industrielles

Voir également le produit solvants chlorés.

Du chloroforme est produit naturellement par des algues marines et des champignons. Ces émissions dans l’atmosphère sont estimées à 540 000 t/an.

Fabrication industrielle

Voir le produit solvants chlorés.

Le chloroforme pouvant s’oxyder lentement à l’air, en présence de lumière, pour donner du phosgène selon la réaction suivante :

2 CHCl3 + O2 = 2 COCl2 + 2 HCl

il peut être stabilisé par ajout de 0,75 % d’éthanol ou 0,006 % d’amylène.

Productions

Dans l’Union européenne, en 2021, la production de chloroforme est de 119 000 t dont 62 147 t en Allemagne, 39 999 t en France, 21 667 t, en 2019, en Italie.

Commerce international : en 2021.

Principaux pays exportateurs sur un total de 109 940 t.

en tonnes
Allemagne 48 040 Russie 6 211
États-Unis 17 615 Chine 4 922
France 15 779 Taipei chinois 4 078
Corée du Sud 10 975 Inde 1 005

Source : ITC

Les exportations allemandes sont destinées à 61 % aux Pays Bas, 14 % à l’Italie, 14 % à la France, 5 % aux États-Unis.

Principaux pays importateurs :

en tonnes
Inde 14 313 France 5 782
Italie 14 092 Chine 4 982
Japon 9 316 Pays Bas 3 878
Mexique 6 418 Argentine 3 243

Source ITC

Les importations indiennes proviennent à 27 % de Chine, 23 % des États-Unis, 21 % de Taipei chinois, 8 % de France.

Principaux producteurs : voir le produit solvants chlorés.

Situation française

Production, en 2021, de chloroforme : 39 999 t.

Producteurs :

  • Inovyn à Tavaux (39), avec une production de chlorure de méthylène, chloroforme et perchloréthylène de 70 000 t/an.
  • KemOne produit l’ensemble des chlorométhanes à Lavéra (13), avec une capacité de production de 130 000 t/an.

Commerce extérieur : en 2021.

  • Exportations : 15 779 t vers les Pays Bas à 50 %, l’Italie à 42 %, la Suisse à 2 %.
  • Importations : 5 782 t d’Allemagne à 93 %, des Pays Bas à 4 %.

Utilisations

Consommations : répartition de la consommation, en 2018.

Asie du Nord-Est 60 % Sous-continent indien 12 %
États-Unis 13 % Europe de l’Ouest 11 %

Source : IHS Markit

Secteurs d’utilisation :

  • Il est principalement, à 98 %, utilisé pour synthétiser le chlorodifluorométhane, CHClF2, ou HCFC-22 selon la réaction suivante : CHCl3 + 2 HF = CHClF2 + 2 HCl
    Le chlorodifluorométhane est un intermédiaire pour l’élaboration du tétrafluoroéthylène qui par polymérisation donne le PTFE.
  • L’utilisation du HCFC-22 comme fluide réfrigérant est concernée par le Protocole de Montréal de protection de la couche d’ozone. C’est par ailleurs un puissant gaz à effet de serre, son potentiel de réchauffement global étant 1810 fois celui du CO2. Son emploi dans les appareils neufs est interdit dans l’Union européenne depuis le 30 juin 2004.
  • Solvant dans la préparation de médicaments, pesticides, arômes, ainsi que dans l’extraction de la quinine, de la nicotine, du caprolactame mais il est de plus en plus remplacé par le chlorure de méthylène moins toxique.
  • Son utilisation comme anesthésiant est abandonnée. L’emploi dans des films policiers de chiffons imbibés de chloroforme pour rendre instantanément inconscientes les victimes n’est pas crédible. En effet, Il faut au moins cinq minutes d’inhalation de chloroforme pour rendre une personne inconsciente.

Recyclage et élimination

Voir le produit solvants chlorés.

Précautions, toxicité

Du chloroforme peut être produit, en faible quantité par inadvertance, selon la réaction haloforme. Par exemple par action de l’eau de Javel sur de l’acétone ou de l’éthanol selon la réaction :

3 ClO + (CH3)2CO = CHCl3 + 2 OH + CH3COO

L’intoxication aiguë par le chloroforme se traduit par des troubles neurologiques (confusion, coma) parfois associés à une dépression respiratoire. Des atteintes hépatiques et rénales sont également observées. Il est légèrement irritant pour la peau et fortement irritant pour les yeux.

L’inhalation chronique peut provoquer des troubles neurologiques, hépatiques et rénaux.

Les phrases de dangers associées au chloroforme sont les suivantes :

H302 – Nocif en cas d’ingestion,
H315 – Provoque une irritation cutanée,
H319 – Provoque une sévère irritation des yeux,
H331 – Toxique par inhalation,
H351 – Susceptible de provoquer le cancer,
H361d – Susceptible de nuire au fœtus,
H372 – Risque avéré d’effets graves pour les organes à la suite d’expositions répétées ou d’une exposition prolongée

Bibliographie